C’est quoi des prix pas chers ?

de | 18 novembre 2015

prix pas chers

Chaque étudiant en économie ou chaque personne qui aura travaillé même quelques jours dans un centre d’appels sait que la notion de prix est avant tout une notion relative. Les prix du marché, en-deça du marché de l’économiste, la valeur d’un prix s’exprimant toujours en comparaison d’un autre prix dans l’objection du telemarketeur sont des manifestations de cette idée que le tarif dépend d’un contexte, d’une mise en relation qui lui donne son sens.

Nous, notre propos, est de nous demander ce que veut dire l’expression de prix pas chers dans le contexte de nos articles sur les prix de la chirurgie esthétique en Tunisie développés sur ce blog.

Si vous prenez le tarif d’une intervention comme la rhinoplastie, celle qui sert à modifier le nez, vous parlez de débourser un peu moins de 2000€. Pourquoi ce tarif serait-il pas cher quand on sait que deux-mille euros c’est déjà beaucoup, que c’est une somme ?

C’est par exemple plus que beaucoup de montants de salaires de français. C’est plus cher que certains loyers. Et les exemples seraient infinis.

Les prix sont moins chers que les prix des mêmes interventions ailleurs

Celui qui va penser et dire que ce n’est pas cher est celui qui aura les moyens et pour qui 2000 € sont une somme anecdotique ou plus surement celui qui connait le prix de la même intervention ailleurs.

C’est celui qui sait qu’une rhinoplastie coûte au minimum 4200€ en France. C’est donc celui qui a comparé et qui a comparé parce qu’il a un besoin. Une intervention de chirurgie plastique du nez est donc relativement chère par rapport au prix d’un loyer et même d’un billet d’avion mais elle est moins chère (et largement) par rapport à ce qu’elle vaut en France.

La notion de besoin est essentielle

Et la notion de besoin est essentielle. La critique morale sur les vertus de la chirurgie esthétique ou les potentiels dangers du tourisme médical n’ont pas de sens si on raisonne dans la sphère de pensée de la personne qui fait une demande de devis, c’est-à-dire dans la sphère de pensée de quelqu’un qui a un besoin. Supprimer une bosse, réduire une déviation de la cloison nasale…. Peu importe, l’essentiel en bonne économie réfléchie, c’est se dire que par rapport à un besoin, la personne consent à affecter une partie de son argent, de ses ressources financières au service de la satisfaction de ce besoin.

La question du scrupule du départ, de la qualité du soin aura des réponses dans la confrontation des avis, des témoignages, dans la lecture des compétences du chirurgien esthétique ou dans la démarche concrète entreprise avec les personnes qui vont s’occuper de son intervention.

Dans notre propos, le rappel que les tarifs de la chirurgie esthétique en Tunisie ne sont pas chers est appuyé par la seule comparaison des prix. Non pas seulement la comparaison objective que l’on a déjà fait en publiant un tableau comparatif mais d’abord en se mettant du point de vue d’un prétendant à une intervention (pourquoi pas la rhinoplastie) qui regarde combien ça lui couterait et qui au-delà de l’offre domestique qui lui est proposée dans son périmètre (ville, département, région) regarde du côté d’autres pays que le sien et fait des choix sur une base de prix.

Voir aussi :

Enregistrer