L’augmentation des fesses par lipofilling ou auto-greffe

de | 13 avril 2016

Pour augmenter les fesses il faut des quantités importantes de graisse, qui sont d’abord aspirées par liposuccion au niveau de l’abdomen, des hanches, des cuisses ou de la culotte de cheval. Le praticien utilise une canule très fine, qui permet d’aspirer uniquement les particules minuscules. Cette graisse est aspirée avec une aspiration faible pour ne pas endommager la graisse, ce qui est un procédé très lent et méticuleux.

augmentation fesses par lipofilling

Les incisions pratiquées sont très fines, et les quantités injectées très faibles (1 ml) de graisse dans les centaines de différents niveaux dans tout le secteur désiré des fesses. Ceci donne une forme et une sensation très normales aux fesses. En mettant seulement des quantités faibles de graisse dans chaque tunnel (1 ml), on assure que chaque particule de graisse a du tissu sain autour d’elle, afin d’assurer sa bonne vascularisation. Il faut environ 300 seringues de 1 ml pour remplir une fesse (équivalent d’une prothèse de 300gr).
Ce travail nécessite une équipe de 3 à 5 personnes et plusieurs heures de travail.

La durée moyenne d’hospitalisation pour une augmentation des fesses par injection de graisse est de 1 à 2 jours.

La patiente doit être soulagée avec un antalgique simple pendant 7 à 10 jours, elle peut marcher après 24h. Elle ne peut pas s’asseoir avant 15 jours.

Vingt jours au minimum pour que vous puissiez avoir des activités journalières normales. Cependant, la pratique de sports sollicitant les muscles fessiers doit être remise à 2 mois.

Les risques possibles sont faibles, car on n’introduit pas de corps étranger dans l’organisme :

  • Hématome, infection locale, douleurs ou engourdissement local
  • fonte graisseuse prématuré, évolution asymétrique

Une fois le gonflement lié à l’intervention diminué, les fesses sont totalement normales car il s’agit de votre propre graisse.

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire