Zoom sur la moniplastie : l’association de l’abdominoplastie et de la liposuccion

de | 16 juin 2017

Même si l’abdominoplastie et la liposuccion interviennent au niveau de la même zone du corps, en l’occurrence le ventre, chacune de ces deux opérations traitent une anomalie différente. Cependant, dans certains cas leur association est possible. Cet acte chirurgical est appelé moniplastie. Que faut-il connaître sur cette intervention ?

Quand associer abdominoplastie et liposuccion ?

Pour avoir un ventre plat et harmonieux avec l’ensemble de la silhouette, deux principales disgrâces sont à traiter.

Le relâchement de la peau du ventre

Ce phénomène est causé par plusieurs facteurs. Dans la plupart des cas, la peau flasque du ventre apparaît après une grossesse ou encore une perte importante du poids. Si l’excès de peau n’est pas trop important, on peut se contenter d’une mini plastie abdominale. Sinon, une abdominoplastie s’avère indispensable pour retendre la peau et avoir un ventre plat.

L’accumulation de la graisse abdominale

L’apparition de la cellulite du ventre est assez fréquente. Cette zone du corps est très susceptible au stockage des amas graisseux disgracieux. Le recours à une liposuccion abdominale constitue une solution efficace pour retrouver une peau fine.

moniplastie

Lorsque le patient souffre de ces deux anomalies à la fois, une moniplastie devient nécessaire.

Déroulement de la moniplastie

Au cours de l’intervention, on effectue une incision au niveau du nombril pour commencer à aspirer la graisse abdominale à l’aide d’une canule très fine. Une fois cette étape réalisée, on procède par la suite au retrait de l’excès de peau située entre la zone sus-pubienne et l’ombilic. À la fin de la moniplastie, on retend la peau abdominale supérieure.

Étant donné que cet acte chirurgical est composé de deux opérations esthétiques, sa durée minimale est de deux heures.

Suites opératoires et résultat de l’opération

Les premiers effets de la moniplastie peuvent être constatés dès la fin de l’intervention. La cicatrice reste cachée sous le maillot. Le patient doit porter une gaine de contention pendant un mois. En ce qui concerne le résultat optimal, il faut attendre deux mois.

Enregistrer

Enregistrer