Seins mal-formés chez la femme

de | 15 avril 2016

Différentes anomalies et malformations congénitales peuvent se rencontrer sur les seins. Elles sont d’origine isolée ou quelques fois associées à d’autres malformations (syndrome de Poland qui peut associer agénésie mammaire, hypoplasie du grand pectoral et malformations digitales).

Qu’est-ce que c’est ?

Les malformation mammaires les plus fréquentes sont les asymétries mammaires, les seins tubéreux (en forme de tube à base étroite et grosse aréole), les agénésies mammaires, les ectopies mamelonnaires ,les gigantomasties et le syndrome de Poland.

malformations mammaires

Seins tubéreux 3 grades

Le chirurgien esthétique reconnaîtra la malformation en vous examinant et vous proposera la meilleure solution pour la réparer en prenant en compte votre morphologie, vos antécédents, la qualité de votre peau et vos souhaits. Des mesures sont prises sur la poitrine pour apprécier et quantifier le problème.

Les solutions proposées sont très variables : pose  de prothèses mammaires, lipofilling des seins, mastopexie et plastie mammaire permettent de régler la plupart des cas.
Greffes de peau, lambeaux ou prothèses d’expansion sont moins courants.
Il est fréquent de proposer une réparation en plusieurs temps opératoires pour aboutir au résultat esthétique optimal.

Comment se passe une séance ?

– Votre intervention se passe en hospitalisation d’une nuit, dure entre 1H et 3H selon les cas sous anesthésie générale.
– Un pansement compressif est réalisé sur la poitrine et ailleurs si besoin.
Un soutien-gorge de maintien ainsi qu’une gaine sont éventuellement appliqués.

Que faire après ?

– Le pansement est laissé en place pendant 7 jours.
-Vous pouvez vous doucher mais devez éviter de pratiquer des activités sportives.
La douleur post opératoire est modérée surtout marquée dans les zones de prélèvement (lipofilling ou lambeaux).
-Des antalgiques simples à modérés sont prescrits.
-Des oedèmes et ecchymoses sont fréquents ; ils disparaissent en 2-3 semaines.
-Parfois des drainages lymphatiques sont prescrits pour réduire oedèmes et douleurs.
Les cicatrices

Les complications possibles

Il est important de surveiller les saignements post-opératoires et de veiller au risque infectieux.
Les problèmes cicatriciels (désunion, hypertrophie ou chéloïdes) sont à rêgler au cas par cas (les crèmes à base de silicone sont efficaces sur les chéloïdes)Les phlébites des membres inférieurs ou caillots veineux doivent être prévenus par un lever précoce.

La chirurgie plastique des malformations mammaires est une chirurgie réparatrice essentielle à réaliser le plus tôt possible (après la puberté) pour éviter des complexes esthétiques majeures sur la poitrine.

Enregistrer

Laisser un commentaire